La réussite d'un projet comme #AnimeHistoire réside dans le partage des rôles. Chaque classe a un rôle précis à remplir selon un calendrier établi en début de projet. La rédaction  finale du texte se fait dans un GoogleDoc qui sera envoyé en privé aux membres de l'équipe par le chef de celle-ci.

 

Tout au long du projet, nous encourageons les classes à communiquer entres-elles et à publier impressions et photos sur Twitter. Le mot clic pour l'édition 2 : #AH3.

 

Classe 1 : la situation initiale

C'est à la classe 1 que revient le rôle de créer le personnage principal de l'histoire de l'équipe ainsi que l'univers dans lequel il évoluera.  La classe 1 est encouragée à créer un personnage unique, ayant un nom original, une personnalité et un description assez précise.

 

La situation initiale doit être précise et complète afin de permettre aux autres classes de bien comprendre l'univers et de poursuivre l'histoire. Les descriptions y seront très importantes car elles seront la base des films d'animation. 

 

La classe qui écrit cette partie doit décider si l'histoire sera écrite au «je» ou au «il». Elle doit aussi déterminer à quel temps de conjugaison sera écrite l'histoire. Elle doit communiquer ces informations aux autres équipes, afin de s'assurer d'une uniformité dans le récit.

 

Temps prévu pour la rédaction : une semaine ( du 16-20 janvier 2017)

 

Classe 2 : l'élément déclencheur

La classe 2 doit, après avoir lu la situation initiale, écrire l'élément déclencheur de l'histoire.

 

La classe doit également réaliser l'animation de la situation initiale. La section «Outils» présente différentes applications qui ont été utilisées lors de la première édition. Puisque le projet implique plusieurs classes de la francophonie, nous souhaitons le plus possible entendre la voix des enfants dans les films. Ainsi, nous pourrons entendre les différents accents de notre belle langue.

 

La classe doit aussi réaliser la mise en page de la situation initiale, l'enregistrer en format PDF et y fixer son film à l'aide de l'application «Aurasma».  Un procédurier complet sera remis aux participants pour les aider à réaliser cette étape. Les chefs d'équipes et les responsables du projet peuvent aussi donner un coup de pouce avec Aurasma. Finalement, le PDF doit être envoyé aux responsables du projet afin qu'il puisse être publié sur ce site.

 

Temps prévu pour la rédaction : une semaine ( du 23 au 27 janvier 2017)

Temps prévu pour l'animation : au maximum deux semaines ( du 23 janvier  au 10 février 2017)

 

Classe 3 : le début des péripéties

 La classe 3 doit, après avoir lu les deux premières parties de l'histoire, écrire le début des péripéties.

 

Elle réalise le film de l'élément déclencheur et le fixe avec Aurasma ( voir classe 2).

 

Temps prévu pour la rédaction : une semaine ( du 30 janvier au 3 février 2017)

Temps prévu pour l'animation : au maximum deux semaines ( du 30 janvier au 17 février 2017)

 

 

Classe 4 : la suite des péripéties

 La classe 4 doit, après avoir lu les 3 premières parties de l'histoire, écrire la suite des péripéties.

 

Elle réalise le film du début des péripéties et le fixe avec «Aurasma» ( voir classe 2).

 

Temps prévu pour la rédaction : une semaine ( du 6 au 10 février 2017)

Temps prévu pour l'animation : au maximum deux semaines ( du 6 au 24 février 2017).

 

Classe 5 : dénouement et situation finale

La classe 5 doit, après avoir lu les 4 premières parties, écrire le dénouement et la situation finale de l'histoire.

 

Elle réalise le film  de la suite des péripéties ( voir classe 2).

 

Temps prévu pour la rédaction : une semaine ( du 13 au 17 février 2017 )

Temps prévu pour l'animation : au maximum deux semaines ( du 13 février au 3 mars 2017)

 

Retour à la classe 1

L'histoire étant maintenant terminée, la classe 1 doit maintenant réaliser l'animation de la partie de texte de la classe 5 ( voir classe 2).

 

Temps prévu : au maximum 2 semaines (du 20 février au 3 mars 2017)